[Critique] AMERICAN SNIPER de Clint Eastwood (2015)

NOTE : 5 / 10

« Je suis prêt à rencontrer mon Créateur et à répondre pour chacun de mes tirs. »
Difficile de se faire un avis sur AMERICAN SNIPER de Clint Eastwood. Est-ce un témoignage sur l’horreur de la guerre ? Est-ce une oeuvre de propagande militariste ? Y’a-t-il seulement un message ?
Adapté d’une histoire vraie, le film met en scène le tristement célèbre Chris Kyle, ex-Navy Seal, vétéran de la Guerre en Irak, tireur d’élite détenant encore à ce jour le record militaire de cibles abattues au combat,  environ 255dont 160 morts confirmées par l’état major.
***
APphoto_Film Review American SniperChris est élevé avec son frère au Texas, dans la religion, la chasse, l’amour des armes à feu et le manichéisme primaire. Amateur de filles et de rodéo, le jeune cowboy – comme bien d’autres à l’époque – rejoint les rangs de l’armée américaine suite aux terribles attentats du 11 septembre. L’attaque réveille en lui les années de conditionnement psychologique dispensé par un père rétrograde : le monde se divise en trois catégories, les moutons, les loups et les chiens de berger. Il sera donc protecteur des faibles. Le jeune homme s’engage dans les forces spéciales et se découvre un talent inné pour le combat.
Figure du croisé en Terre Sainte, il se voit investi d’une mission protectrice, ne questionnant jamais son engagement dans le conflitni même ses actes. Lorsqu’ils représentent une menace, abattre hommes, femmes et enfants trouve toujours une justification morale. Pour lui, la Guerre en Irak c’est aussi la lutte du Bien contre le Mal.
***
AmSniperSi le véritable Chris Kyle assurait ne jamais connaitre de remords, Clint Eastwood préfère diluer la personnalité polémique de son personnage de cinéma en le dotant d’une conscience. Un choix qui parait peu courageux et trop politiquement correct pour un film qui a du mal à affirmer son discours. American Sniper tiendrait presque par moment de l’effort de réhabilitation d’une figure ambigüe, présentée sous les traits sympathiques de l’acteur Bradley Cooper (excellent dans le rôle).
Souffrant de troubles post-traumatiques et d’une incapacité à reprendre une existence normale entre chaque opération, la machine à tuer peine à redevenir un être humain, donnant lieu à quelques scènes poignantes que Clint Eastwood filme avec la même dextérité que les séquences d’affrontement ou de tempête de sable.
Car finalement, cette nouvelle réalisation de Clint Eastwood n’est pas tellement un film sur la guerre en Irak, qu’il ne traite que superficiellement – les raisons du conflit, ses enjeux politiques ou sociaux ne sont pratiquement jamais abordés – mais plutôt sur le portrait d’un soldat perdu entre deux réalités : celle du combat, son élément, et celle du retour à la vie familiale qu’il ne supporte plus.
***
american sniper bradley cooper sienna millerPlus proche d’un Western que d’un film de propagande, American Sniper tient plus du divertissement que de la réflexion cinématographique. Tous les ingrédients sont présents : le duel de tireurs, les trahisons, le sable du désert, l’impossibilité apparente d’une vie rangée, l’obsession de la justice, etc. Fidèle à la tradition du Far West, Clint Eastwood a choisi de s’attarder sur un parcours individuel hors normes et non sur un événement collectif.
Mais l’occultation pure et simple de tous les aspects sujets à controverse (le sort du peuple irakien, les facettes troubles de la psyché de Chris Kyle) apparait comme un manque cruel pour cette histoire qui nécessitait une position plus tranchée, plus approfondie et nombreux sont les films qui traitent le sujet avec infiniment plus d’intensité. Au final, American Sniper est une oeuvre indécise et ambiguë, se terminant par un dénouement bâclé. Reste malgré tout une peinture crédible et réaliste d’un phénomène d’actualité : comment une nation fabrique ses « héros« .
[Toutes les news sur le film et ses nominations ici et ici.]
Réalisé par Clint Eastwood (Avec Bradley Cooper, Sienna Miller, Jake McDorman, Luke Grimes). Long métrage Américain. Genre : Drame / Biopic / Guerre. Durée : 132 minutes. Année de production : 2014. Distributeur : Warner Bros. Sortie : 18 Février 2015

Images : © Warner Bros Pictures

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>