Premier clip teaser pour Only God Forgives de Nicolas Winding Refn + vidéo des repérages.

Only-God-Forgives-Movie-slide
Vous Vous souvenez certainement de la scène culte de l’ascenseur dans DRIVE ? Terriblement violente mais tellement exquise dans sa réalisation que si l’on vous dit que le nouveau projet de Ryan Gosling et Nicolas Winding Refn proposera à nouveau un déchaînement de violence appuyé dans une œuvre poétiquement sombre, vous partagerez sans doute notre excitation à l’idée de découvrir Only God Forgives, hein ?
Only-God-Forgives-Teaser-PosterCette fois, le film se déroulera à Bangkok, ville sexuellement lugubre avec sa corruption sauvage et la boxe Thaï comme religion. Refn avait shooté la Cité des Anges comme un vaste terrain de chasse aux dimensions hallucinatoires, Bangkok aura certainement droit à une représentation tout aussi raffinée et atmosphérique mais bien plus dangereuse avec son cadre de Cité interdite. Et si on fait preuve d’autant d’ébullition c’est qu’un premier clip Teaser du film à surgi sur la toile (via Canal+). Brutal, il est dans la continuité de la première photo affichant l’icône mutique Ryan Gosling avec la gueule à l’envers qui tournait sur le web. Voici donc les premières images qui, en vingt secondes, annoncent un prochain trailer sulfureux pour un film à nouveau saisissant de force, sans concession, à la photographie d’ores et déjà éclatante de Larry Smith (Bronson) et à la bande son électrisante de Cliff Martinez (Drive, Contagion). Et si vous souhaitez en savoir plus sur le pitch totalement romanesque, le voici: « Julian, Anglais installé à Bangkok, est une figure respectée de la Pègre. Avec son frère Billy, il dirige un club de boxe thaï qui est en réalité un lieu consacré au trafic de drogue à destination de Londres. Quand Billy est assassiné, leur mère Jenna arrive de Londres pour chercher le corps. Elle est elle-même à la tête d’une puissante organisation criminelle et a l’habitude d’obtenir exactement ce qu’elle veut. Elle va régler ses comptes, à travers un parcours sanglant où se mêlent rage, trahison et vengeance, qui mènera à une ultime confrontation et à une possibilité de rédemption. ». Et puisqu’un bonheur n’arrive jamais seul, voici une vidéo de cinq minutes où Refn est un peu en mode Lost In Translation dans les rues bouillonnantes de Bangkok. En repérage, le réalisateur arpente les trottoirs et nous fait part de sa vision aussi bien spirituelle que graphique de ce qu’il qualifie de « Western ». Cet extrait est issu du documentaire intitulé NWR et réalisé par Laurent Duroche (Journaliste chez Mad Movies), il disponible en DVD bonus sur l’édition collector spéciale Fnac de Drive. Only God Forgive devrait être présenté au prochain Festival de Cannes et sortira officiellement chez nous courant Mai 2013.

Images : © Wild Side Films / Le Pacte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>